Actualités

60 membres d’ONG et Associations de jeunesse reçoivent leurs certificats de formation en gestes de premiers secours avec intégration des questions de Santé Sexuelle et de la Reproduction chez les adolescents et jeunes

4 Juin 2018
Impétrants avec leurs certificats
Impétrants avec leurs certificats

Libreville, 1er juin 2018 – 60 membres d’associations et d’ONG de jeunesse reçoivent leurs certificats de formation en gestes de premiers secours avec intégration des questions de Santé Sexuelle et de la Reproduction chez les adolescents et jeunes. Cette cérémonie qui a vu entre autres, la participation de l’Ambassade de France, du Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité, chargé de la décentralisation et du développement local et de la Croix-Rouge Gabonaise fait suite à trois (3) semaines intenses de formation à l’endroit des jeunes.

En effet, le Plan stratégique de l’UNFPA 2018-2021 met l’accent sur les adolescents et les jeunes. C’est ainsi que la vision du programme de coopération entre l’UNFPA et le Gabon veut que les organisations nationales de jeunes soient en mesure d’aider cette population cible, en particulier les plus vulnérables (jeunes filles, jeunes autochtones et migrants), à participer activement à la défense de leur santé sexuelle et reproductive, notamment dans les situations de réduction des risques de catastrophe et d’intervention humanitaire.

La question de l’accès à l’information sur la santé sexuelle et reproductive des adolescents, l’interruption  des services de santé sexuelle et reproductive ou leur inaccessibilité, de même que les comportements sexuels à haut risque exposent les jeunes filles et les adolescents vivant en situations d'urgence à des risques de grossesses non désirées, des avortements clandestins, des infections par le VIH et des Infections Sexuellement Transmissibles.

Ainsi, la prévention des risques de catastrophes au niveau communautaire incluant la Santé Sexuelle et Reproductive des Adolescents et Jeunes s’avère indispensable. En effet, la planification et la préparation aux catastrophes peut permettre de corriger ces déséquilibres entre les sexes, ainsi qu’améliorer l’accès aux services vitaux de Santé sexuelle et reproductive au cours d’une situation d’urgence.

C’est fort de ce qui précède que le RENAPS/AJ s’est engagé aux côtés de l’UNFPA ainsi que d’autres partenaires, notamment la Croix-Rouge Gabonaise, pour renforcer les capacités des jeunes leur permettant ainsi de contribuer et de participer pleinement à leur propre résilience et à celle des communautés.

Rappelons que l’UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la Population, est une agence de développement international qui œuvre afin que chaque grossesse soit désirée, chaque accouchement soit sans danger et le potentiel de chaque jeune accompli.