Actualités

Education en santé sexuelle et de la reproduction – les élèves sensibilisés sur la problématique des grossesses précoces, des IST/VIH et violences basées sur le genre

2 juillet 2018
Les élèves sensibilisés sur la problématique des grossesses précoces, des IST/VIH et des VBG

Le Comité de Lutte contre le Sida du Ministère de l’Education Nationale (COLUSIMEN) en partenariat avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) mènent des campagnes de sensibilisation du 7 au 11 juin 2018 à l’endroit des adolescents et des jeunes scolarisés dans les établissements primaires et secondaires de Libreville.

 

Ces échanges qui tournent autour des problèmes qui minent la jeunesse, notamment les grossesses précoces, les IST, les violences en milieu scolaire,  visent à un changement de comportement chez les jeunes et les adolescents. En effet, peu préparés à gérer leurs vie sexuelle, par manque d’informations et de compétences leur permettant de faire face à tout genre de pressions, les adolescents sont souvent sujet au décrochage scolaire, aux grossesses et maternités précoces, aux avortements clandestins, aux maladies infectieuses ainsi qu’aux phénomènes de violences physiques et sexuelles en milieu scolaire.

 

Cette exposition aux comportements à risque est favorisée par la période transitoire dans laquelle l’expérimentation et l’apprentissage, propres aux adolescents, s’expriment par les sentiments amoureux et les relations sexuelles. De nombreux adolescents peuvent ainsi avoir recours à la prostitution (entre autres) pour répondre à leurs besoins propres et même négocier une admission aux examens en recourant aux stratégies à risque.

 

C’est fort de ce constat que le Ministère de l’Education nationale avec l’appui de l’UNFPA en collaboration avec les clubs santé ont entrepris d’organiser des causeries éducatives sur la SSR/AJ dans les établissements primaires et secondaires de la capitale Gabonaise. Il est à noter que ce projet répond aux orientations stratégiques du gouvernement gabonais concernant l’éducation, le respect des droits de la personne et aux exigences des Objectifs de Développement Durable (ODD 3 et 4). Il s’inscrit également dans le cadre de la mise en œuvre du programme de coopération Gabon-UNFPA.

 

Rappelons que l’UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la Population, est une agence de développement international qui œuvre afin que chaque grossesse soit désirée, chaque accouchement soit sans danger et le potentiel de chaque jeune accompli.