Actualités

Journée Internationale de la Femme 8 mars 2018

16 mars 2018

Libreville, le 8 mars 2018 - A l’instar de la communauté internationale, le Gabon a célébré la Journée Internationale de la Femme, Edition 2018, sous le thème « L’heure est venue : les activistes rurales et urbaines transforment la vie des femmes »

Placée sous le patronage du Ministère Délégué auprès du Premier Ministre, chargé de la Décennie de la Femme, de l’Egalité des chances et de l’investissement humain et du Système des Nations Unies au Gabon, cette cérémonie de grande envergure a vu un parterre de femmes de tous horizons.

Il faut rappeler que cette année, la Journée Internationale des femmes s’inscrit dans le fil d’un mouvement mondial sans précédent en faveur des droits des femmes, de l’égalité et de la justice. Donc l’occasion l’occasion était donner de transformer cette dynamique en action, de favoriser l’autonomisation des femmes et de célébrer les activistes qui travaillent à revendiquer les droits des femmes, leur permettant ainsi de réaliser leur plein potentiel.

Un programme bien chargé en faveur des femmes, notamment avec la remise officielle du rapport général sur la situation de la femme gabonaise ainsi que le plan décennal qui va accompagner les actions concrètes par les femmes, pour les femmes tout au long de cette décennie 2015-2025, selon les desiderata du Président de la République, Chef de l’Etat. L’occasion a également été donnée à Mme Chantal Mboumba Louey, Ministre en charge de la Décennie de la Femme Gabonaise, de remercier dans ses propos circonstanciels, l’appui fort apprécié du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) pour la mise à disposition de ces deux (2) documents de qualité qui seront sans nul doute d’un apport positif pour les femmes Gabonaises.

Dans ses propos introductifs, le Premier Ministre a affirmé la volonté du gouvernement de «permettre à la femme gabonaise toutes conditions confondues, d’atteindre la pleine jouissance de ses droits». Au cours de cette cérémonie, le coordonnateur résident du système des Nations Unies au Gabon, M. Stephen Jackson a souhaité l’implication de tous à «lutter pour que les femmes jouissent de leurs pleins droits à contribuer au maximum à l’avenir de la planète».

La cérémonie s’est poursuivie avec la présentation du Réseau Panafricain des femmes pour la Culture de la Paix par Madame Victoire Lasséni Duboze ainsi que des conférences débats sur des thèmes tels que « Les effets de la participation des femmes au marché du travail sur l’économie gabonaise » par le Représentant du FMI et « l’activisme des femmes dans la vie de la Nation » par Mme Yvette Essongué et s’est achevée par une visite des stands.

Rappelons que l’UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la Population, est une agence de développement international qui œuvre afin que chaque grossesse soit désirée, chaque accouchement soit sans danger et le potentiel de chaque jeune accompli.