Publications

Dernières parutions

Autonomisation femme gabonaise: domaines et priorités
Depuis plus d’une décennie, l’autonomisation de la femme est une question prioritaire pour les plus hautes autorités du Gabon. Elle figure parmi les six axes fondamentaux de la Stratégie Nationale d’Égalité et d’Équité de Genre (SNEEG) adoptée au Gabon en 2010. Cette stratégie d’autonomisation est conforme aux orientations nationales en matière d’autonomisation de la femme contenues dans la Constitution du Gabon. Elle est bâtie sur des valeurs fondamentales qui sont : l’égalité, l’équité, la justice, la solidarité, la confiance, la tolérance, le respect et l’amour du prochain.
Résumé complet

Télécharger

RAPPORT GENERAL SUR LA SITUATION DE LA FEMME GABONAISE
Je voudrais donc réaffirmer devant vous, mon engagement à déployer durant les prochaines années que couvre la Décennie de la Femme Gabonaise, une politique prioritaire pour l’amélioration et la transformation profonde de la condition de la Femme Gabonaise sur tous les plans, juridique, politique, économique et social.C’est l’engagement pour lequel j’appelle à l’implication et la mobilisation de tous et de toutes les énergies.
Résumé complet

Télécharger

 DECENNIE DE LA FEMME GABONAISE 2015-2025
La remise ce jour, des deux documents issus de la Consultation Nationale pour la Décennie de la Femme Gabonaise 2015-2025 à savoir: le Rapport sur la Situation Nationale de la Femme Gabonaise et le Plan Décennal pour l’Autonomisation de la Femme Gabonaise, est la matérialisation de l’engagement et de la détermination d’un groupe de femmes et d’hommes réunis au sein de cette entité. Cet organe mis en place en décembre 2015, est constitué d’un comité de pilotage et des Sous-Comités Techniques. Les membres des deux organes en dépit du contexte financier difficile, ont travaillé avec abnégation et acharnement.
Mesdames et Messieurs, courageux et disponibles, recevez nos sincères et vives félicitations
Résumé complet

Télécharger

GROSSESSES PRÉCOCES EN MILIEU SCOLAIRE AU GABON
Nous remercions particulièrement :
 
Monsieur Florentin MOUSSAVOU, Ministre de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement technique pour avoir concrétisé ce projet ;
 
Madame Ida RETENO ASSONOUET, ancien Ministre de l’Education Nationale et de l’Enseignement technique pour avoir sollicité la réalisation de cette étude ;
 
Nos partenaires techniques et financiers : l’UNICEF et l’UNFPA pour leur précieuse contribution à la réussite de ce projet ;
 
Les agents de la Direction générale des oeuvres scolaires (DGOS) et les membres du comité technique pour la coordination de cette étude ;
 
Les autorités administratives et religieuses ainsi que les responsables des ONG pour les facilités accordées aux équipes de collecte des données ;
 
Les Directeurs d’Académies Provinciales, chefs d’établissements, personnels médical et psychosocial des établissements pour l’accueil et la disponibilité ;
 
Le Directeur du PLIST pour la mise à notre disposition de la salle de réunion lors de la validation des outils, de la formation du personnel de terrain et de la validation du rapport final ;
 
Les personnels de terrain et de saisie pour la qualité du travail fourni.
 
Nos chaleureux remerciements vont à toutes les jeunes filles pour avoir accepté de briser les tabous en partageant avec nous quelques aspects de leur vie intime.
Résumé complet

Télécharger

ENQUÊTE NATIONALE SUR LES VIOLENCES BASEES SUR LE GENRE

En 2010, la population gabonaise était estimée à environ 1,5 millions d’habitants. L’analyse des différentes sources de données démographiques révèle qu’au cours des 30 dernières années, la population gabonaise s’est inégalement répartie entre ses entités territoriales et selon le milieu de résidence. Plus de la moitié de la population (50,2 %) vit dans la seule province de l’Estuaire qui comprend Libreville, la capitale avec plus de 40 % de la population gabonaise. Par ailleurs, près de huit habitants sur dix (86%) vivent en milieu urbain.8

En matière de Genre, le Gabon a ratifié l’ensemble des Conventions internationales relatives aux droits de l’homme notamment la Déclaration universelle des droits de l’homme, la Convention sur l’Elimination de toutes les formes de Discrimination à l’Egard des Femmes (CEDEF-CEDAW) en 1983, la Conférence Internationale sur la Population et le Développement (CIPD) en 1994, le Programme d’action de Beijing de 1995,  le Sommet Mondial sur le Développement Social en 1995, les OMD ainsi que la résolution 65/189 des Nations Unies instituant la Journée Internationale des Veuves en 2011.

Résumé complet

Télécharger

STRATÉGIE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LES FISTULES OBSTÉTRICALES AU GABON
Chaque année, un nombre important de femmes en âge de procréer dans les pays en développement est victime de fistules obstétricales. Cette situation a amené le Fonds des Nations Unies pour la Population(UNFPA) à lancer en 2003 la campagne mondiale visant à éradiquer les fistules obstétricales (FO). Dansle cadre de cette campagne d’éradication des fistules obstétricales, plusieurs pays ont déjà organisé desenquêtes nationales, afin d’évaluer les situations et de pouvoir développer des stratégies cohérentes delutte contre cette maladie. Ainsi, à l’instar d’autres pays Africains, le Gabon a mené son enquête nationale sur les fistules obstétricales en janvier 2010, avec l’appui technique et financier de l’UNFPA.
Résumé complet

Télécharger

REVUE DE LA FEUILLE DE ROUTE POUR LA REDUCTION DE LA MORBIDITE ET LA MORTALITE MATERNELLES, NEONATALES, INFANTO-JUVENILES ET DES ADOLESCENTS AU GABON
La Feuille de Route pour accélérer l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement (OMD) relatifs à la santé maternelle et néonatale en Afrique a été élaborée en 2004. Elle a été adoptée par les ministres de la santé de la Région africaine dont le Gabon, par la résolution AF/RC/54/R9 lors de la 54ème session du Comité régional de l’OMS pour l’Afrique qui s’est tenu à Brazzaville (Congo) en 2004.
Le Gabon s’est inspiré de cette orientation pour élaborer sa Feuille de Route en 2008 (Feuille de Route pour la Réduction de la Morbidité et la Mortalité Maternelles, Néonatales, Infanto-juvéniles et des Adolescents au Gabon).
Pour savoir où nous en sommes dans la mise en oeuvre de la Feuille de Route du Gabon en vue de la réduction de la Morbidité et la Mortalité Maternelles, Néonatales, Infanto-juvéniles et des Adolescents, le pays s’est-il proposé d’effectuer une revue à mi-parcours. A cet effet, un comité de pilotage composé de cadres de la Direction Nationale de la Santé Maternelle et Infantile et des partenaires est mis en place pour conduire le processus de la revue avec l’appui technique d’un consultant international.
Un atelier est organisé à Libreville du 11 au 14 septembre 2012, avec l’appui financier et technique de l’OMS et l’UNFPA, comprenant une trentaine de cadres venant du Ministère de la Santé, d’organismes non gouvernementaux concernés, d’associations professionnelles nationales ainsi que des partenaires techniques et financiers en l’occurrence l’OMS, l’UNFPA et l’UNICEF.
Le présent rapport de la revue à mi-parcours s’articule autour des points suivants : (i) contexte et justification ; (ii) objectifs de la revue ; (iii) méthodologie ; et (iv) résultats par étape (étape 1, étape 2 étape 3 et étape 4) selon l’outil de Revue Rapide de Programme (RRP). L’étape 5 constitue le plan d’opérationnalisation pour la période 2013-2015.
Résumé complet

Télécharger

RGPL 2013
C’est avec un réel plaisir que la Commission Nationale du Recensement (CNR) présente ce second produit du Recensement Général de la Population et des Logements du Gabon de 2013 (RGPL2013).
Le présent document contient les résultats globaux du RGPL2013 portant sur :
 l’effectif, la structure par sexe et âge et la dynamique de la population de la population ;
 la répartition spatiale de la population jusqu’au niveau Canton ainsi que sa densité ;
 la population agricole ; et
 les niveaux de plusieurs caractéristiques de la population et des ménages en lien avec les OMD et les ODD (santé, éducation, emploi, assainissement, prise en charge des personnes vulnérables, etc.).
Cette seconde publication fait suite à celle de décembre 2014 portant sur les résultats préliminaires. Elle sera suivie par d’autres publications et produits plus détaillés tout au long de l’année 2015. En attendant, nous espérons qu’elle répondra aux besoins les plus urgents des utilisateurs en termes de données démographiques.
Au nom de la Commission Nationale du Recensement et à mon nom personnel, je voudrais adresser mes sincères remerciements à tous les ménages pour avoir bien voulu accueillir les équipes de collecte et répondre à leurs questions. Nos remerciements vont également aux autorités locales, à toutes les administrations centrales et déconcentrées qui ont collaboré à la réussite du RGPL2013. J’adresse également mes vifs félicitations et encouragements à toute l’équipe technique qui a mené à bien ce travail.
Enfin, je voudrais exprimer au nom du Gouvernement Gabonais toute notre reconnaissance au Fonds des Nations Unis pour la Population (UNFPA) qui nous a accompagnés tout au long de ce processus, en fournissant notamment des appuis techniques aux phases les plus cruciales de l’opération.
Résumé complet

Télécharger

Enquête démographique et santé 2012
Ce rapport présente les principaux résultats de la deuxième Enquête Démographique et de Santé du Gabon (EDSG-II). L’EDSG-II a été réalisée au Gabon de janvier à mai 2012 par la Direction Générale de la Statistique (DGS), Ministère de l’Économie, de l’Emploi et du Développement Durable, en collaboration avec le Ministère de la Santé. L’EDSG-II a été financée par le Gouvernement du Gabon, avec l’appui
financier du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), du Fonds Mondial pour la lutte contre la tuberculose, le VIH/SIDA et le paludisme (GFATM), du Programme Commun des Nations Unies pour le VIH/sida (ONUSIDA) et de la Banque Africaine de Développement. D’autres institutions ont également apporté leur expertise à l’exécution de cette opération, en particulier le Laboratoire National de Santé Publique pour la réalisation des tests du VIH. En outre, l’enquête a bénéficié de l’assistance technique d’ICF International par le biais du programme DHS dont l’objectif est de fournir un support et une assistance technique à des pays du monde entier pour la réalisation d’enquêtes sur la population et la santé.
Résumé complet

Télécharger

Les écarts de richesse se sont creusés de façon disproportionnée. Des milliards de personnes restent bloquées en bas de l’échelle, privées de leurs droits fondamentaux et sans espoir d’une vie meilleure, tandis qu’en haut, les ressources et les privilèges croissent à un rythme effréné. Le monde s’éloigne ainsi un peu plus chaque jour de la vision d’égalité exprimée dans la Déclaration universelle des droits de l’homme. 

 

Résumé complet

Télécharger

Pages