Vous êtes ici

SIGNATURE D’UNE CONVENTION DE CITOYENNETE ET PROTECTION SOCIALE ENTRE LE GABON ET LES NATIONS UNIES

Le mercredi 18 décembre 2019, dans le cadre du Fond conjoint de développement durable, le Gabon représenté par la ministre en charge des solidarités nationales et le système des Nations Unies (UNFPA, UNICEF, OMS, UNESCO, ONUSIDA, BIT) ont signé un programme conjoint permettant d’appuyer le pays dans la réalisation de certains objectifs de développement durable (ODD) en s’attaquant à un obstacle majeur lié à l’accès des populations à la protection sociale. La signature de cette convention s’est faite en présence de leurs excellences les ambassadeurs de l’Union Européenne (UE), de l’Allemagne et de l’Espagne qui sont contributeurs du fonds.

Pour rappel, lors du Sommet sur le développement durable, tenu en septembre 2015 à New York, les 193 États Membres de l’Organisation des Nations Unies ont adopté officiellement un nouveau programme de développement durable intitulé « Transformer notre monde : le Programme de développement durable à l’horizon 2030 ». Ce programme de 17 objectifs et 169 cibles mobilise, mobilisera les prochaines années des énergies pour mettre fin à toutes les formes de pauvreté, combattre les inégalités et s’attaquer aux changements climatiques, en veillant à ne laisser personne de côté. Dans le cadre du partenariat mondial pour revitaliser et soutenir les efforts déployés au niveau national, pour  l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD), le Secrétariat Général des Nations Unies a créé depuis 1994, le  Fond Commun des Nations Unies pour les ODD dont l’objectif est d’accélérer les progrès vers la réalisation de ces Objectifs à l’horizon 2030

Le premier appel à projet dans le cadre du Fond conjoint de développement durable a été lancé en mars 2019 avec un focus sur la protection sociale. Saisissant cette opportunité, L’équipe Pays des Nations Unies au Gabon sous le leadership du coordonnateur résident Dr. Stephen Jackson, en collaboration avec le Gouvernement du Gabon, a soumis et mobilisé 2 210 000 USD auprès du secrétariat Général des Nations Unies pour un projet intitulé « Une approche systémique pour faire progresser les ODD en soutenant la citoyenneté et la protection sociale des populations difficiles à atteindre au Gabon ».

Le Gabon a fait des efforts importants dans la mise en place de divers programmes de protection sociale, en particulier la protection contre le risque maladie à travers la mise en place d’une assurance maladie obligatoire gérée par la Caisse nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS), cependant, certaines populations parmi les plus vulnérables n’ont pas accès à ces programmes en raison d’une part du manque de pièce d’état civil leur permettant d’être enrôlées et d’autre part de la faible adéquation des outils, procédures et prestations des programmes de protection sociale. Donner un acte de naissance à un enfant, c’est lui garantir un accès à la santé et à l’éducation. La majorité des fonds sera alloué pour l’établissement des certificats de naissance aux populations difficiles d’accès et l’appui à l’amélioration du système d’enregistrement des naissances.