Vous êtes ici

Réunion du comité de pilotage du programme conjoint Fonds ODD

EN décembre 2019, dans le cadre du Fonds ODD, le Gabon représenté par la ministre en charge des solidarités nationales et le système des Nations Unies (UNICEF, UNFPA, ONUSIDA, OMS, UNESCO, BIT) ont signé un programme conjoint permettant d’appuyer le pays dans la réalisation de certains objectifs de développement durable (ODD) en s’attaquant à un obstacle majeur lié à l’accès des populations à la protection sociale. Sept (7) mois après la signature de ce programme, les différentes parties signataires ont jugé utile d’évaluer le processus de mise en œuvre du programme conjoint intitulé « Une approche systémique pour faire progresser les ODD en soutenant la citoyenneté et la protection sociale des populations difficiles à atteindre au Gabon », en abrégé, « Citoyenneté et protection sociale au Gabon », lors d’une rencontre à Libreville, le lundi 13 juillet 2020, dans la salle « EUGENE MARCELLE AMOGHO » du SENAT.

Le gouvernement était représenté par la Ministre de la Promotion et de l’Intégration de la Femme au Développement, chargé de la lutte contre les Violences faites aux Femmes, Chargé du suivi de la stratégie de l’Investissement Humain, et des Solidarités Nationales, S.E. Mme Prisca KOHO épouse NLEND; la Ministre de la Justice, S.E. Mme Erlyne Antonella NEMBET épouse DAMAS; le Ministre de la Santé, S.E. M. Max LIMOUKOU, le Ministre Délégué auprès du Ministre de l’Économie, et des Finances : S.E. M. Sosthène OSSOUNGOU NDIBANGOYE représentant le Ministre de l'Économie et des Finances empêché ; Monsieur le secrétaire général adjoint du ministère de l’intérieur représentant le Ministre d’Etat, Ministre de l’intérieur empêché. Pour les agences du Système des Nations Unies, le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies, Dr. Stephen JACKSON, les représentants de l’UNICEF, l’UNFPA, l’ONUSIDA. Enfin, les organisations de la société civile, représentées par l’Association Gabonaise des Femmes Indigentes (AGAFI) ; la croix rouge gabonaise et bien d’autres.


Les officiels représentant le gouvernement et quelques représentants du système des Nations Unies au Gabon

L’objectif général de la rencontre était de valider le mécanisme de mise en œuvre du programme ainsi que l’examen des résultats obtenus depuis son lancement. Après les allocutions de circonstances du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Gabon et la Ministre de la Promotion et de l’Intégration de la Femme au Développement, chargé de la lutte contre les Violences faites aux Femmes, Chargé du suivi de la stratégie de l’Investissement Humain, et des Solidarités Nationales, il a été question de présenter le Projet à un public plus élargi, valider les termes de référence du comité de pilotage, examiner les résultats ainsi que le chronogramme de mise en œuvre. Le débat autour des différentes présentations a permis d’aboutir aux recommandations suivantes :

  • Prise en compte du COVID-19 dans la mise en œuvre du programme ;
  • Elargir le projet à toutes les provinces du Gabon ;
  • Validation du rapport du premier semestre sous réserve des amendements par le ministère de la justice ;
  • Nécessité de reformer l’état civil au Gabon ;
  • Invitation des bailleurs (ambassadeurs Espagne, Allemagne) à la prochaine réunion du comité de pilotage.